camping sauvage
Réservez votre séjour
Votre camping est ouvert
du16/03/2019
au05/10/2019
Camping Pays Basque » Blog » Camping sauvage Pays Basque, que dit la loi ?

Camping sauvage Pays Basque, que dit la loi ?

Le camping sauvage, une alternative à la réservation d’un emplacement dans un camping au Pays Basque.
Le camping sauvage, à ne pas confondre avec le bivouac, est une pratique qui peut attirer les différents types de voyageurs ou vacanciers en premier lieu car il semble offrir la possibilité de s’installer à peu près où bon nous semble sans forcément se soucier des lois en vigueur ou des dangers potentiels pouvant découler de cette façon d’établir son campement à un endroit donné. Cependant, en France et notamment au sein du Pays Basque, faire du camping sauvage peut vite être une source de problèmes et les conséquences peuvent rapidement être plus importantes que ce que l’on pourrait croire en premier lieu.

Camping sauvage ou Bivouac?

Le camping sauvage en France et donc au Pays Basque n’est pour commencer que très peu cité dans la loi française. Mais le fait que l’on en parle quasiment nulle part ne signifie pas que l’on peut mettre en place ses propres règles et s’installer où l’on veut et quand on le veut. Certains lieux sont évidemment strictement interdits et il faut aussi savoir que les municipalités elles-mêmes peuvent avoir leurs propres lois.

Tout d’abord penchons-nous sur les différences entre camping sauvage et bivouac. On ne les distingue pas toujours et pourtant elles sont assez nombreuses.

Le bivouac est un mode d’installation très prisé des randonneurs, vététistes et autres alpinistes et qui est utilisé lorsque ces derniers n’ont pas d’autre choix que de rester dormir où ils sont car trop loin de lieux d’hébergements que l’on peut qualifier d’officiels. En bivouac on dort dehors, en pleine nature et dans des endroits où cette dernière a encore généralement tous ses droits.

Alors que le camping sauvage, lui, part souvent d’une promenade plus ou moins longue à bord d’un véhicule à moteur et consiste à s’installer dans des endroits plus proches des villes et villages puis à rester au même endroit.

vacances st jean de luz

Les 8 règles d’or pour faire du camping sauvage

Cependant il y a de nombreuses règles en commun concernant bivouac et camping sauvage et voici des conseils et règles à adopter et à respecter pour être dans son bon droit aux yeux de la loi. Aussi, lorsque vous faites du camping sauvage en France et donc au Pays Basque vous vous devez de vous tenir à ces diverses astuces pour pouvoir passer une nuit qui soit la meilleure possible.


  1. Avant toute chose il faut savoir se montrer respectueux des lieux où l’on se trouve et ne pas perturber la vie de la faune comme de la flore présente ici.
  2. Il ne faut pas s’étaler et ainsi minimiser l’étendue de son installation et donc de son campement, au maximum. Il est par conséquent conseillé voire obligatoire d’utiliser des tentes qui soient les plus légères possible et prennent donc le moins de place.
  3. Au moment de se coucher et durant tout le temps que prendra votre sommeil il ne faudra en aucun cas laisser quoi que ce soit à l’extérieur. Qu’il s’agisse de chaises, de poubelles ou de quoi que ce soit d’autre.
  4. Lors de votre moment de camping sauvage il faut à tout prix éviter de donner au lieu qui accueille votre installation l’aspect d’un squat. Les possibles passants comme les autorités pourraient très vite mal interpréter votre démarche.
  5. Concernant vos horaires d’arrivée et de départ dans le cadre d’un camping sauvage dans le Pays Basque il est fortement conseillé d’arriver le plus tard possible et de repartir le plus tôt possible. De plus il est primordial de ne rester qu’une nuit au même emplacement. Ainsi vous évitez de trop vous imposer, ce qui est très important.
  6. Il faut bien choisir l’endroit où l’on s’installe et privilégier les coins et recoins discrets plutôt que les lieux découverts tels que les plages ou les grandes étendues d’herbe.
  7. Si vous vous retrouvez à faire du camping sauvage sur un champ, un terrain ou n’importe quelle parcelle privée, pensez bien à demander l’autorisation aux potentiels propriétaires des lieux.
  8. Lorsque sera venu le moment de votre départ, n’oubliez pas d’effacer toutes les traces de votre passage sur les lieux. Et, si possible, tâchez de laisser l’endroit encore plus propre que lorsque vous l’avez trouvé.

Mis à jour le

Précédent : Découvrez le Pays Basque en camping-car

©2019 Camping la Ferme Erromardie par Tuvedlacom - Mentions légales - Politique de confidentialité

Les réservations 2019 sont maintenant ouvertes !
elit. efficitur. fringilla tempus ut ipsum adipiscing massa Donec commodo at